Nos actualités dans la région Ouest
Etude énergétique HOUDEBINE NESTLE dans le cadre du déménagement du site de Noyal Pontivy
Jeudi, 19 Juillet 2012 09:51

Un projet de nouvelle unité est en cours, voisine du site existant, notamment pour intégrer des installations de refroidissement à l’ammoniac et au CO2 à la place d’installations au R22. Le principe retenu pour cette nouvelle unité est un déménagement d’usine, en réutilisant la plupart des installations existantes.

Les responsables ingénierie du groupe Nestlé et les responsables du projet Houdebine ont souhaité profiter de ce projet pour être accompagné et réaliser un état des lieux énergétique des installations existantes.

L’objectif était de pouvoir intégrer d’éventuelles préconisations d’optimisation qui seraient identifiées comme pertinentes et réaliser des travaux d’amélioration des performances énergétiques.

  • Au final nous avons pu mettre en évidence des optimisations potentielles sur :
    • Création de deux boucles d’eau moyenne température en récupérant l’énergie sur les compresseurs des groupes froids, la désurchauffe du NH3, le compresseur d’air, les fumées de la chaudière vapeur… Ces solutions ont des temps de retour sur investissement variables entre moins d’1 an à 3 ans environ.
    • Mise en place d’une Pompe A Chaleur pour récupération sur une boucle de l’installation de froid du site. Cette solution a un temps de retour inférieur à 5 ans.

CORETEC a également rédigé une note de synthèse pour intégrer dès la phase de projet la performance énergétique dans le temps : mise en place de comptages, de ratios de performance,… 

Les plus CORETEC pour cette étude :

Un regard critique indépendant et d’expert énergéticien, en parallèle des études menées par l’ingénierie généraliste en charge du projet, pour :

  • remettre en cause certains dimensionnements et certaines définitions techniques.
  • proposer des alternatives techniques rentables d’amélioration de la performance énergétique.  

Certaines de ces préconisations seront bien entendu mises en œuvres, car elles sont validées d’un point de vue technique, elles améliorent les performances énergétiques des installations, et elles sont RENTABLES.